L’intoxication de l’été, représentent un danger auquel nous pouvons aller à la rencontre beaucoup plus facilement que nous pouvons penser. Normalement, l’été, vous avez tendance à profiter de plus de liberté, surtout en vacances, et cela peut conduire à un contact avec des substances qui sont inhabituels, ou une intoxication alimentaire, également assez fréquentes. Profiter de plus de liberté dans le domaine de l’énergie signifie que l’exécution de ces risques, à partir de laquelle, cependant, vous pouvez vous défendre vous-même en suivant certaines règles, qui sont adaptés à une manière spécifique de prévention.

Être impliqué dans des cas d’empoisonnement ou de poison, avec des conséquences qui peuvent être mortelles, sont les champignons et le poisson, surtout quand ce dernier est consommé cru.

Dans le cas particulier de champignons, ceux-ci peuvent vous donner quelques problème, même quand ils sont parfaitement comestibles, si elles sont consommées en grande quantité. Dans les cas plus légers vous pouvez vous transformer en véritable indigestion. Une certaine attention devrait être accordée à la consommation de champignons en conserve à l’huile, parce que cette conservation peut conduire au développement de la toxine botulique. C’est un venin neurotoxique naturel.

Bien sûr, vous devez faire attention à la consommation de champignons, même dans les cas où nous ne sommes pas sûr de leur origine et sur leur comestibilité.

Attention donc en été, la consommation de champignons et le poisson.

La solution idéale consiste à ne consommer que des aliments frais et d’éviter la consommation de poissons crus, afin d’éviter le risque de contracter la salmonellose. Il est généralement préférable, cependant, de prévoir une cuisson du poisson coffre-fort.

Comme pour les poissons, vous devez également vous rappeler de congeler le poisson dès que pêché à basse température de 20 degrés celsius, pendant au moins 24 heures, afin d’éviter les dangers causés par anisakis, un micro-organisme similaire pour le ténia.

Les sushis et poissons crus “en règle” sont sûrs, mais vous devriez avoir des garanties attestant de l’origine, de l’hygiène et de la fraîcheur des ingrédients, si nous nous en tiendrons à notre état de santé général.

Même un jour férié ne doit pas négliger les règles de l’hygiène à l’égard de l’alimentation. Le risque d’empoisonnement on peut éviter en prenant toutes les précautions d’hygiène sont nécessaires.

Le plus de liberté et le plaisir n’ont pas de tourner dans des comportements à risque qui peuvent mettre en danger notre mode de vie dans le domaine de l’alimentation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *