Des Publications, des campagnes, de matériel promotionnel et les documents sont traités directement par le Ministère de la santé provincial des Politiques de la région de Trentino, dans le but d’améliorer la communication et le marketing social dans la promotion de la santé: c’est la seule de la région du Trentin l’Administration Publique, depuis 1999, est en essayant de le mettre en pratique à travers la mise en œuvre du Projet de Communication pour la Santé.

Non seulement transmettre des connaissances, mais aussi d’écouter de la nécessité de comprendre les besoins et offrir un service plus rapide pour les citoyens, le Projet a été conçu précisément pour répondre à certaines demandes qui sont faites par sentir, qui consistent principalement en la demande à participer au projet de la santé publique, partie du recensement, afin de rationaliser les ressources et d’améliorer les services et, enfin, pour profiter de la vague du développement technologique et de devenir une partie active du processus d’adaptation de l’information en éducation.

Informer a une valeur de l’égale dignité aux soins et à la prévention active, parce que c’est la première étape vers l’autonomie de l’individu et de la connaissance: la promotion de la santé dans les plus variées besoin de la responsabilité de l’individu et de la communauté dans son ensemble à l’échec des comportements et des modes de vie qui ne sont pas en bonne santé.

Savoir comment se comporter et comment est la première étape pour bien faire, et le Département des Politiques de santé ne peut pas s’abstenir d’être l’interprète de ce processus éducatif en général.

Les lignes directrices du projet sont: la production et la coordination de campagnes d’information, en vue de la comprensibilita et la facilité d’utilisation, l’exploitation des formes qui sont les plus appropriées pour la communication à la deuxième cible à atteindre, l’intégration du message avec le cocreta action des sujets volontaires sur le territoire.

Le Projet est coordonné par le dr Vittorio Curzel qu’il est le leader d’un groupe de travail composé par le dr. ri Attilio Pedenzini, Joan Forte, Piera Marques, Diego Conforti, et Lucie Gianordoli.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *