La douleur, en particulier les maladies chroniques, peut être un véritable élément handicapant pour nous faire souffrir, affectant d’une manière indubitable la vie quotidienne. Mais notre esprit est capable d’activer certaines des stratégies qui peuvent nous aider à défendre notre corps à partir des stimuli douloureux. Par exemple, on voit que le à penser à l’être aimé, on influe sur la perception de la douleur en réduisant. C’est une découverte très intéressante, qui est venu chercheurs de l’Université de Californie, Los Angeles.

Les chercheurs ont participé 25 femmes dans une expérience. Alors que les femmes ont été soumis à la chaleur des stimuli sur ses bras, ils ont eu l’occasion déjà de regarder les photos, qui ont été des portraits d’objets, les hommes que les volontaires ne savais pas, et d’autres hommes, avec lesquels les femmes ont eu une relation qui a duré plus de six mois. Il a été constaté que, lorsque les femmes regardé des photos de leurs proches ressenti moins de douleur que l’on a ressenti quand ils ont regardé les photos des objets et de l’inconnu.

Aussi, une autre expérience a confirmé l’existence de ces mêmes résultats. Certaines filles ont été soumises à la stimulation de la thermique et, dans l’intervalle, pourrait tenir la main de son petit ami, le gars qui ne savait pas ou pourrait détenir une balle.

Dans ce cas également, les sensations douloureuses devenu moins intense en présence de la personne aimée.

Transformer la pensée aux proches s’avère être d’une aide précieuse pour surmonter plus facilement les expériences négatives et les moments de stress que l’on peut rencontrer au cours de notre vie. Une sorte de véritable remède naturel qui est bon pour notre santé.

Image tirée de: ildireeilfare.il

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *