La Somatotropine, est une hormone est également connu sous l’abréviation GH du nom anglais de l’hormone de croissance qui est de l’hormone de croissance est une hormone protéique pas nouveau pour les oreilles des lecteurs de TantaSalute: de l’expérimentation afin d’évaluer son influence sur la croissance de l’a entendu de son imprévisible optimiste conclusions à plusieurs reprises, et sa conclusion a eu des résultats inattendus en cm que vous pouvez gagner en suivant le traitement hormonal sur les enfants souffrant de la maladie de croissance.

Les cures basée sur le potentiel de cette hormone ont des origines dans les années soixante, mais leur fiabilité est accrue avec le temps, avec la recherche et la spécificité de l’utilisation au cours des années. Pense que le trouble de déficit de croissance est actuellement arginabile, de venir la retrouver dans la personne malade à 20 centimètres. Cela ne signifie pas que les enfants en \"faible\" doit subir un traitement hormonal de l’enfance, forcément, mais cela signifie qu’ils peuvent prendre de l’hormone de croissance STH, l’hormone produite par la glande pituitaire, pour le traitement, s’ils sont libres, si vous n’avez pas une bonne glandulaire de l’activité.

Qui se passe dans le corps: la sécrétion naturelle de ce type d’hormone permet de faire croître le squelette et les tissus mous, le manque de lui causer de graves lacunes pour le même organisme, qui résulte de la perturbation de la croissance. Des chercheurs de l’Goteborg Croissance Pédiatrique Centre de Recherche de l’Université de Göteborg, en Suède, ont essayé de comprendre comment il est possible de transformer le cours naturel du corps humain par l’administration de l’hormone.

Il convient de mentionner, toutefois, que son surdosage peut provoquer de graves effets collatéraux, comme le diabète, les maladies cardiaques, l’hypertension, l’arthrite, et la croissance de l’os de la cour, du foie, de la langue, d’une façon anormale, car c’est bien d’être prudent sur la manière de vous nourrir et de la façon dont vous suivez la prescription d’hormones, étant donné que doivent être effectuées sur des enfants à un âge tendre.

L’étude suédoise, réalisée sur des enfants, des malades et de la santé, est en mesure d’atteindre des résultats qui se tenait par la neuf à vingt centimètres.

Le test a été réalisé grâce à l’observation de la durée de vingt ans, et cette expérience, contrairement à la classique des essais, a évalué l’administration de hormonales deux types différents quotidiens et randomisés sur les catégories d’enfants qui ne sont pas nécessairement déficientes de l’activité de l’hypophyse. Pas nécessairement, en effet, les enfants de la bas sont malades, peut être moins élevé pour un fait génétique, un problème qui n’est pas relié à la glande pituitaire, une croissance lente ou tardive.

Source: Le Messager.il

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *