Dans un congrès tenu à Rome, le Président de la Société italienne de pédiatrie, le dr. Alberto Ugazio, il a souligné comment les maladies chroniques touchent, en moyenne, environ trois millions d’enfants. Ces données estimées, selon les dernières recherches, est due à la progression de néonatologie et de pédiatrie, étant donné que de nombreux enfants ont été sauvés; et certes, dans le passé, serait mort. Selon les statistiques, la mortalité infantile, au début du siècle, a été caractérisée par 174 cas sur mille, pour descendre à 52,7 dans les années ’50 à 4,4 en 2001, et de 3,6 en 2008.

À partir de ces données, on peut noter, comme dans le passage des années, l’innovation de la médecine est d’améliorer, de manière significative, le problème des maladies chroniques de l’enfance. Parmi ceux-ci, il est considéré comme un temps mortel: le diabète, la leucémie, la maladie cardiaque congénitale, maintenant peut être guérie. Pour les blessures, les traumatismes, les accidents, les données sont encore alarmante, en fait, représentent la première cause de décès dans le groupe d’âge entre 5 et 19 ans; et la troisième cause dans les 4 premières années de la vie. Toujours, dans ce dernier groupe d’âge, il y a le décès d’anomalies congénitales et les causes de la périnatalité. Alors que, malheureusement, les tumeurs, sont issue de la première année de vie, la deuxième cause de mortalité dans tous les groupes d’âge, en particulier entre 15 et 19 ans.

Des données inquiétantes, si l’on pense qu’en Europe on est malade, environ 140 enfants par million d’âge 0 à 14 ans. L’urgence en matière de santé, dans l’enfance, principalement liés aux maladies chroniques, et c’est dans ce domaine qu’il faut améliorer de plus en plus: la capacité des installations médicales, des traitements, des méthodes de prévention. À ce jour il y a des améliorations qui sont extraordinaires, en particulier dans la chirurgie cardiaque et de cardiologie; et aussi dans le domaine des maladies génétiques. Les enfants sont l’avenir, et comme pour tous les autres groupes d’âge, doit être préservé contre les maladies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *