Après l’approbation par la Conférence Etat-Régions, la voie est libre officiel les “lignes Directrices pour la promotion et l’amélioration de la qualité, de la sécurité et de la pertinence des services de soins à la naissance de chemin d’accès et pour la réduction de la césarienne”. Ici sont dix lignes d’action, qui fournissent des mesures de la politique des soins de santé et d’accréditation, les procédures pour le contrôle de la douleur pendant le travail et l’accouchement, de la formation des opérateurs.

Des mesures sont prévues pour les politiques de soins de santé et d’accréditation, afin de rationaliser/réduire de plus de trois ans de la naissance avec le nombre de pièces à moins de 1000/an, ce qui représente pour la combinaison à l’égalité de la complexité de attivitàdelle U. U. O. O. en obstétrique-gynécologie à ceux neonatologiche/pédiatrique, de réduire à deux les trois niveaux de soins, mettre au régime, dans le même temps, le système de transport assisté à la maternelle (STAM), et néonataux d’urgence (STEN). La deuxième ligne de l’adresse se rapporte à la Charte des Services: Entreprises de soins de santé dans lequel il y a un actif de naissance nécessité d’élaborer une Charte des services spécifiques à la naissance du chemin, dans lequel, en observant les principes de la qualité, de la sécurité et de la pertinence, il y a les indications concernant les renseignements généraux sur le fonctionnement des services, les principaux indicateurs de résultat, sur la façon dont le bien-être de l’intégralité du chemin d’accès à la naissance, sur la façon de promouvoir l’humanisation de la naissance du chemin, sur le réseau de la santé, l’hôpital-territoriale et sociale, pour le retour au domicile de la mère et de l’enfant qui fera la promotion de sécuriser la démission, le soutien, l’allaitement au sein, et le soutien psychologique. Quant à l’intégration du territoire, de l’hôpital, est prévu pour l’intégration des services entre le territoire et l’hôpital, la construction de réseaux dédiés au thème de la mère à l’enfant sur la base de la programmation régionale et des soins de chemins qui sont différenciées, afin de faciliter la gestion des grossesses physiologiques à l’consulteurs et sécuriser la démission des femmes enceintes et des nourrissons. Dans le programme il y a aussi le développement de lignes directrices spécifiques sur la grossesse physiologique et sur le une césarienne sur la partie de la SNLG-ISS et la mise en œuvre des lignes Directrices sur la base d’une analyse minutieuse du contexte des soins de santé au niveau régional et local, afin d’identifier les problèmes et les questions essentielles à résoudre. Il promeut le rôle des différents professionnels dans la naissance de chemin, au travers de l’identification des différentes routes pour l’aide à la grossesse, physiologique et à risque physiologique.

Dans le but de promouvoir la pertinence des activités d’aide sociale dans la naissance de chemin d’accès et à réduire le recours à la césarienne, sera élaborée dans des chemins spécifiques de soins cliniques de la société, sur la base des lignes d’adresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *