Et rapide du nombre d’obèses dans le Vieux Continent: l’Europe a enregistré une augmentation inquiétante du taux d’incidence, la propagation de l’embonpoint et de l’obésité, une maladie qui affecte les adultes, les jeunes et les moins jeunes, mais surtout des enfants.

Comme ils le soulignent, les enfants et les adolescents, les victimes privilégiées de kilos en trop, que d’un léger surpoids, en raison de l’absence de mouvement, une mauvaise alimentation, de la malbouffe et la sédentarité, le résultat de la maladie plus dangereuse est l’obésité, qui met en danger la santé de la personne concernée. Selon les données officielles, la prévalence de l’obésité dans la plupart des Pays de l’Ue, y compris l’Italie, est même triplé au cours des trente dernières années, de 1980 à aujourd’hui, et la tendance ne semble pas souffrir des inversions de sens, en effet.

Va à ce phénomène inquiétant pour animer le débat scientifique, du 22 au 26 octobre, à Stockholm, à l’occasion de la 19e Royaume-gastro-entérologie Semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *