Dans certaines régions italiennes, même si elle a été promulguée une loi spécifique n’est pas faite pour le dépistage néonatal de la fibrose kystique. Il est devenu une obligation en raison de la gravité de la maladie qui affecte les enfants. En plus de la fibrose kystique, le dépistage néonatal, devrait être fait en ce qui concerne les deux autres maladies, qui sont l’hypothyroïdie congénitale et de la phénylcétonurie.

La loi qui a rendu obligatoire cet examen dans toutes les Régions italiennes, il a d’abord été le L. 104/1992 et, plus tard, de la L. 548/1993. Comme le souligne l’O. Mais.R, l’Observatoire des Maladies Rares, aujourd’hui, il y a cinq régions, qui, pour diverses raisons, politiques et financiers, et de ne pas mettre en œuvre tout un dépistage néonatal. Ce sont les Friuli-Venezia-Giulia, les Pouilles, la Sardaigne, la Basilicate et les Abruzzes.

Il semblerait qu’il existe des possibilités de départ à ce projet en 2012, mais n’a pas encore été dit, et par-dessus tout, je ne sais pas si il sera mis en œuvre par tous les cinq. Les Régions qui ont donné de démarrage pour le nouveau-né dépistage élargi ont été les Marques, en 1995, suivie par d’autres grandes et petites, qui ne sont pas facendocela pour un problème de taille et donc de coûts, vous consorziarono avec d’autres Régions plus grandes, telles que la Vallée d’aoste, Piémont, ou de l’Ombrie et de la Toscane. Les chercheurs de l’O. Mais.R, l’espoir, qu’avec le début de la nouvelle année, la dernière de cinq des Régions énumérées ci-dessus, ils introduisent dans leurs organisations de soins de Santé et les laboratoires, le dépistage néonatal de lutte contre la mucoviscidose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *