La LEA de nouveau le centre de l’attention du Ministère de la protection sociale, il est Essentiel de l’Assistance, hier, en discussion avec le Ministère, le rendement garanti sur l’ensemble du territoire National. Encore rien de décisif, pour ce qui va être discuté au sein des Régions et des secrétaires d’etat de bien-être, Ferruccio Fazio et Francesca Martini.

La table des négociations, ne laisse aucun moyen d’en sortir: services essentiels ne peuvent pas être réduits, deux milliards de dollars de coupes budgétaires prévues, avec un système qui déçoit toutes les Régions, qui sont appelés à être payés à un plafond maximum de dépenses.

L’analyse de la surtaxe serait: les soins de santé comme le test de la sécrétine, de l’hyperthermie, de l’électrolyse, tandis que le LEA sera enrichi par les interventions pour rhinogenous’, vaccin contre le virus du Papillome pour les garçons de douze ans, péridurale, des outils de communication pour les personnes handicapées, les avantages pour le dentiste. Qui sera confirmé d’ici la fin du mois par le Ministère.

À l’égard de la décision sur les Maladies Rares (RD) n’est pas encore clair si la performance de la LEA seront couverts par le nouveau Pacte pour la Santé, ne sont pas encore pris de décision à cet égard.

Source: Le Messager.il

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *