Lorsque nous parlons de la prostatite se réfère à des processus inflammatoires qui impliquent la glande de la prostate, qui comprennent une glande qui fait partie des organes génitaux masculins des mammifères. Sa fonction principale est de produire et d’émettre le liquide séminal, l’un des constituants du sperme, qui contient les éléments nécessaires à l’alimentation et de transmettre les cellules de sperme dans la prostatite être concerné peut être l’ensemble de la glande ou une partie de celui-ci; de classer le type de prostatite a tendance à cataloguer les différentes formes dans au moins cinq aspects.

Les différentes formes de la prostatite La prostatite bactérienne aiguë Une prostatite aiguë est pas bactérienne Prostatite chronique La prostatite anabatteriche Prostatodimia

La Prostatite bactérienne aiguë

Ici, nous allons couvrir les formes de la prostatite aiguë bactérienne, et non pas, qui sont les plus fréquentes. Pour déterminer l’infection bactérienne de la prostate sont généralement des agents pathogènes du type de Enterobatteriacee qui ont accès principalement par l’urine, où, à leur tour, de déterminer les infections. Pour ceux-ci, sous la forme d’un stand-alone ou qui se chevauchent, peut également être ajouté à la famille de Enterococcus, qui généralement aggraver le tableau clinique. Le chemin d’accès qui détermine ces inflammation de la glande peut également être localisées au niveau de la vessie ou de l’agent peut également choisir un mode de saisie via le sang ou le système lymphatique.

Les symptômes de la prostatite bactérienne aiguë

L’un des principaux symptômes qui indiquent une prostatite est donné par la nécessité pour le patient d’être émis avec une fréquence élevée, de petites quantités d’urine serait autrement impossible à maintenir, et si nous considérons que cela peut se produire à la fois de jour et de nuit pour se reposer, nous comprenons bien comment grave aussi c’est le seul symptôme pour le patient. Ces syndromes sont associés avec, parfois, ce qui en terme médical est défini comme strangurie, et dans ce cas, le patient émet l’urine lentement et, par-dessus tout, douloureusement. Tous peuvent être associés à une sensation de lourdeur dans les sus-pubienne et l’inconfort intense, en général, de la région périanale.

En cas de prostatite bactérienne aiguë, il n’est pas rare de ressentir de la fièvre de la victime de la maladie, associée ou non à des douleurs articulaires, diffusées, ainsi que il n’est pas rare que le patient a signalé des douleurs pendant les rapports sexuels au moment de l’éjaculation, parfois suivie par l’émission de sang mélangé avec du sperme.

Le diagnostic de prostatite bactérienne aiguë

Le patient dans le reporting de ces symptômes à votre médecin de famille, en première instance, ne parviennent généralement pas à mettre à la condition que le fournisseur de soins de santé pour formuler un diagnostic le plus exact, au point de recommander à son client une liste de tests sanguins, suivie par des manœuvres telles que l’examen rectal effectué dans des institutions spécialisées, de poursuivre l’examen du liquide séminal, et l’urine, celle-ci est un indice important pour la clinique, surtout si l’examen est effectué sur la première urine émis dans la journée, car il permet de connaître le type de bactéries impliquées dans les infections ainsi que, il pourrait être utile à une échographie qui nous donnent l’exacte de la morphologie et de la taille de la prostate attend à ce que dans le cas de la prostatite, de la glande semble épaissi et plus de volume à cause de l’abcès.

La thérapie

L’antibiothérapie est celui qui est adapté au cas de prostatite aiguë bactérienne, et certainement il n’y a pas de pénurie de différents agents chimiothérapeutiques adapté pour faire face à la maladie. Toutefois, la comparaison avec les résultats des examens effectués afin de faciliter et de mieux orienter le diagnostic et de la thérapie contextuelle est pratiqué par un médecin, afin de résoudre l’infection dans le plus court délai possible.

Une prostatite aiguë est pas bactérienne

Lorsque vous n’êtes pas en mesure d’isoler suffisamment l’agent pathogène est présumé être impliqués dans l’infection, vous parler d’une prostatite aiguë est pas bactérienne. En fait, l’infection si aiguë est toujours le travail des agents externes, des agents pathogènes, cependant, leur isolement est plus difficile en raison de la famille à laquelle ils appartiennent cogpresa ces formes d’une prostatite aiguë, dans laquelle les agents sont de nature virale; pour ne pas mentionner le fait que, pour certains auteurs, dans l’apparition de ces infections peut être même une cause aussi allergique ou auto-immune.

Cela ne signifie pas que le diagnostic est effectué de la même manière que vous effectuez pour une prostatite bactérienne aiguë, si quoi que ce soit, enrichi par des analyses plus précises de la pertinence de l’urologue appelé à rendre des comptes par le patient.

Le traitement de la prostatite n’est pas bactérienne

Dans ces formes de la prostatite, le traitement est plus difficile avec les succès thérapeutiques de plus en plus rares, et avec la possibilité qu’une forme aiguë étapes pour une chronique. Cependant, la première approche thérapeutique peut être effectuée avec un antibiotique à large spectre, éventuellement associés à anxiolytiques de type benzodiazépines, c’est parce que d’une double fonction: d’abord, pour rassurer le patient en raison du stress causé par les symptômes les plus douloureux de la maladie, puis de profiter de l’effet de l’effet myorelaxant offerts par ces médicaments. Éventuellement, à la discrétion du médecin traitant, il est également possible d’éventuellement ajouter des anti-inflammatoires non stéroïdiens ( AINS ) que le céleri aucune douleur accusé par le patient que pour les ajouter, en cas, relaxant musculaire spécifique pour le détrusor, c’est à dire le muscle de la vessie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *