La santé de la femme en Italie est toujours assurée grâce à la présence des hôpitaux, à qui sont attribués des autocollants roses, comme des indices de la capacité de prendre la forme des établissements de soins de santé pour mesurer des femmes de bien-être. Tout est dans le cadre d’un projet réalisé par l’Observatoire National sur la santé de la femme. Plus particulièrement, cette année, des critères ont été établis plus précis et objectif de manière à attribuer les étiquettes en question aux hôpitaux en Italie, que de donner aux femmes des possibilités de soins innovants.

Voici quel est le but du programme d’autocollants roses, dans les intentions de Francesca Merzagora, président de l’Observatoire National sur la santé des femmes: “Avec le programme de la “bollini rosa”, ainsi que la promotion de la médecine des hôpitaux généraux, il est possible de créer un réseau d’excellence“, à la mesure d’une femme” à laquelle les utilisateurs peuvent le contacter par choix, sur la base de l’offre de services à être rendus visibles grâce à un canal d’information dans un cadre privilégié et transparente, les installations sont plus pertinents à leurs besoins.” En dépit d’une récente recherche a mis en évidence que la santé de la femme n’est pas tenu en très haute estime par les femmes elles-mêmes, le grand public est maintenant très sensibles à la question. Pour cela, des initiatives comme celles des autocollants rose obtenir beaucoup de la suite.

Dans notre Pays, nous pouvons compter 224 cliniques, qui ont au moins une rose. En particulier, ils sont à signaler pour le Département de Gynécologie et d’Obstétrique et Centre de soins du plancher pelvien de la Polyclinique Abano Terme. Il est en ligne, le Guide National des Autocollants Rose, pour en savoir plus sur les différents services qui peut se référer à différents centres médicaux pour chaque région de l’Italie. Photo par Paolo Margari

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *