Gaz coliques sont des troubles qui sont très fréquents, affectant environ un enfant sur trois. Ils se manifestent dans la crise de la douleur dans le ventre, répété, à partir de la durée variable, de quelques heures, qui conduisent à la petite larmes de souffrance réelle. Commencent à se manifester dans les deux ou trois premières semaines de vie, puis ont tendance à résoudre dans un délai de trois mois.

Aujourd’hui, selon une étude italienne, menée par des chercheurs de l’Université de Turin et publié dans la revue “Pediatrics”, serait-il possible de simplement dire aux coliques du bébé en donnant au bébé de petites quantités de probiotiques, Lactobacillus reuteri, une bactérie bon qui met de l’ordre à la flore intestinale. Les probiotiques (du grec “pro bios” qui signifie littéralement “favorable à la vie”) sont des micro-organismes vivants qui, une fois ingérées, sont en mesure de surmonter les obstacles de sucs gastriques et biliaires et d’être actif dans l’intestin, où ils commencent à se reproduire, donc la création d’une flore prêt à l’attaque des micro-organismes pathogènes (celles qui peuvent donner lieu à une maladie) et en aidant à maintenir la flore intestinale est “bon”. L’idée vient de l’hypothèse qui est à l’origine des coliques, il y a l’immaturité du système immunitaire du bébé, c’est tellement dur, puis, pour faire face aux déséquilibres des bactéries qui sont naturellement présentes entre l’estomac et l’intestin.

Des chercheurs italiens ont comparé un groupe d’enfants qui ont reçu le probiotique avec un autre groupe, qui, au lieu de cela, a reçu un placebo: à la fin de l’épreuve, les enfants qui avaient pris la lactobacillo ont montré une meilleure digestion, et des pleurs, les coliques sont moins fréquentes que les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *