La structure de notre cerveau est beaucoup plus complexe que nous le pensons. Pour déterminer le sens de la justice inhérente à chacun de nous de contribuer à deux domaines distincts de notre esprit. Et ce qu’ils ont trouvé des avocats et des chercheurs en neurosciences de l’Université Vanderbilt, publié dans “Neurone”.

Le sens de la justice est fondée sur deux aspects essentiels: la reconnaissance d’un crime et les peines à être attribué à l’auteur de l’infraction elle-même. Le premier processus est traité par le cortex dorsolatéral hernie du disque intervertébral la préfrontal droit, la seconde par l’amygdale et le cortex cingulaire.

Les bénévoles qui ont participé à l’étude ont été confrontés à des situations où les criminels, qui ont été décrits, les conditions, les personnes impliquées et leurs relations mutuelles. Basé sur cette information en leur possession, les protagonistes de l’enquête de donner leur jugement en donnant une punition selon une échelle allant de 0, ce qui correspond à aucune pénalité, à 9, correspondant à la peine maximale.

Pendant que les sujets étaient ces tâches intellectuelles, ont été soumis à une imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, ce qui a permis d’observer ce qui se passait dans leurs neurones. On voit que quand ils ont eu à décider de la culpabilité d’une personne est activée, le cortex préfrontal dorsolatéral hernie du disque intervertébral droit.

L’intensité de l’activation de cette zone est proportionnelle à la croyance que l’individu a commis un véritable infraction pénale.

Au lieu de cela, lorsque les bénévoles ont été commis pour établir la sévérité de la punition, leur cerveau a mis en place des processus liés à l’amygdale. En réalité, c’est la région du cerveau qui est active même quand on souffre de maux, donc c’est un peu comme si, pour décider de la sanction à imposer auront tendance à s’identifier à la situation.

Image tirée de: antoniocracas.blog.lastampa.il

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *