Aujourd’hui, le 6 mai, au sein de l’Institut National du Cancer \" Regina Elena et Dermatologiques de l’Institut San Gallicano de Rome, un cours de yoga développé en collaboration avec la Fédération italienne de Yoga. L’intention est que, comme déjà proposé à d’autres occasions, par les mêmes institutions et bien exprimée dans le slogan “La première personne de tous”, est d’humaniser les soins, de l’oncologie et les maladies dermatologiques, et pour répondre aux besoins de nos patients.

Pourquoi le yoga? “L’objectif que nous voulons atteindre est de mettre en communication le corps, l’esprit et l’âme dans un moment particulier de la vie de ces gens, à qui il est difficile de trouver cet équilibre est remis en question précisément par la maladie. Les techniques de respiration, de méditation et de relaxation vous aideront à soulager l’inconfort et le stress perçu au cours de traitement”, explique le professeur Francesco Boire le Directeur Général de l’établissement. Le cours, vivement souhaité par les patients eux-mêmes, désireux de récupérer une plus grande conscience de soi, de l’environnement, également, dans les circonstances particulières dans lesquelles ils vivent, n’est pas seulement un chemin d’apprentissage du yoga.

Est en même temps un chemin de la croissance intérieure et un temps d’acquisition de nouveaux outils pour mieux aborder les soins de la voie. “Le rôle de yoga vise à fournir à ces patients avec des techniques à utiliser correctement la respiration, de lutter contre les pratiques de concentration et de méditation, et, bien sûr, de la relaxation, qui sont si bénéfiques pour la reprise de la sérénité, et la création de l’harmonie”, a annoncé sur le site de la Fédération italienne de Yoga, le président Eros Selvanizza. Foto:Burrenyoga.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *