Jouir d’une meilleure santé, les italiens, au moins, debout derrière les données communiquées et diffusées par le Rapport sur l’activité de l’hospitalisation. Certaines données se réfère à 2007 et le compare à celui de 2006, mais il semblerait que la tendance devrait être similaire cette année que par le passé. Et donc, par exemple, nous apprenons qu’en 2006, je suis tombée malade, plus ou moins, avait fait plus de l’utilisation de l’hôpital, depuis l’année dernière vous vous êtes inscrit 12.319.301 les admissions à l’hôpital avec une baisse de plus de 4% par rapport à l’année précédente.

Les données, cependant, le degré de précision, peuvent également être affectés par l’incapacité de mettre à jour la base de données de certains nosocomiales privée et n’est donc pas encore tout à fait sûr que vous pouvez vraiment faire ce compte même une faible contraction de l’appel à l’hôpital. Toutefois, en prenant pour de bon, la donnée est enregistrée une autre affaire a surgi et qui est, que les enfants admissions ont été dans tous les services de l’hôpital de référence.

Par conséquent, si le malade ou hospitalisé pour des crises graves qui ont demandé l’accès à un hôpital, mais aussi les patients en réadaptation et de soins palliatifs, dans tous les cas, nous avons enregistré les plus mauvais. Afin de calculer les données de référence n’est faite à l’admission en hôpital de jour ou à l’ordinaire, avec le résultat qu’une diminution la plus sensible, le recours à l’hôpital de jour

Voici les chiffres de 2007, par type d’hospitalisation:

• Aiguë – ordinaire de l’hospitalisation: 7.873.578 • Aiguë hôpital de jour: 3.568.418 • La réhabilitation de l’ordinaire hospitalisation: 297.819 • Réhabilitation / hôpital de jour: 66.215 • À Long terme: 100.625 • Nouveau-nés en santé: 412.646 • TOTAL: 12.319.301

Il est donc évident que l’hospitalisation relatifs à 2007, est assis dans un rapport de 199 hospitalisations pour 1 000 habitants, en 2006, il y avait 211 pour 1 000 et, en 2005, il a été enregistré dans le rapport de 213 pour 1 000 habitants.

Diminution est surtout les aigus, le mérite des campagnes de prévention qui commence à courir? Et diminue, comme l’a dit, l’hôpital de jour; respectivement, il y a une diminution qui est égal à, respectivement, 131 admissions pour 1 000 habitants relatives à 2.007, contre 138 en 2006, et pour la journée.-l’hôpital va de 65 à 60 ans, les admissions pour 1 000 habitants dans la comparaison des deux années de référence.

Mais à partir de l’analyse, nous voyons une situation un peu inégale à travers l’Italie, vers le sud, vous êtes portés avec plus de fréquence, 200 1 000 habitants, mais le ratio tend à s’améliorer. Quant à la durée moyenne de l’hospitalisation globalement, nous sommes dans une manière stable d’une année à 6,7 jours, le maximum est trouvé dans la région de Vénétie, 7,63 jours, le minimum de la Sicile avec 6,23 jours, à l’hôpital préopératoire au lieu de cela, il reste deux jours . Les valeurs les plus élevées appartiennent à la Lazio (2,7 jours) et pour les régions de la Basilicate et de la Ligurie (2,4).

En raison de l’augmentation du nombre de césariennes avec un média qui n’a pas d’égal dans les Pays membres de l’Ue, Le pourcentage estimé pour 2007 était de 39,3% les valeurs les plus élevées enregistrées à partir de la Campanie (61,8), la Sicile (52,9), la région de Molise (52) et les Pouilles (50,6).

Pour les trois grandes maladies, comme l’asthme, le diabète et l’insuffisance insuffisance cardiovasculaire, raccourcissent même dans ce cas, le temps de l’hospitalisation, étant donné qu’en 2007 qu’il a passé l’année précédente, passant de 99 à 92 pour 100 000 pour le diabète, par 37 à 33 pour l’asthme, et à partir de 329 à 325 pour l’insuffisance cardiaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *