Les hommes seraient en mesure de se rappeler avec plus de détails les expériences négatives qu’ils ont vécu. Pour le prouver, ce sont les chercheurs de l’Université de Montréal à l’Hôpital Louis-H Lafontaine, qui ont réalisé une étude spécifique sur le sujet. L’attention des femmes, au contraire, il serait axé principalement sur les souvenirs positifs. En effet, les femmes ont une mémoire plus claire quant à ce qui est positif, et tout cela s’est avéré être très important pour comprendre le comportement et les réactions aux événements de la vie.

Un groupe de volontaires ont reçu un test qui consiste en deux étapes. Dans le cadre de la première phase de l’étude, les participants ont eu à observer sur un écran d’ordinateur d’images, de rappeler les expériences, positives ou négatives.

Dans la deuxième phase, au lieu de cela, a gardé une photo de deux nouveaux et déjà montré précédemment, et avait pour indiquer les points de vue.

Des chercheurs se sont intéressés à observer la rapidité et la vitesse avec laquelle les hommes et les femmes, ils ont reconnu les images qu’ils avaient déjà vu.

De cette façon, vous est capable de voir plus de rapidité et de précision de la part des hommes dans le souvenir des images qui avaient à voir avec les faits traumatiques. Il y a des différences dans la mémoire des hommes et des femmes.

La recherche scientifique a déjà clairement fait savoir que les femmes se souviennent mieux que les hommes, mais maintenant nous devons ajouter que les femmes se souviennent mieux des expériences positives, montrant une augmentation de l’activité à l’hémisphère droit du cerveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *