Pas plus à l’âge de 50 ans, mais encore, à 45 ans, il sera le nouvel objectif que les femmes doivent être respectées selon les preuves scientifiques concernant la nécessité de subir une mammographie. Et il détecte de la Conférence internationale “ Rencontrer le Professeur” entièrement dédié au cancer du sein, tout en sachant que grâce à la mammographie est pas en mesure de diagnostiquer en temps et en bien.

Pour donner un exemple dans ce sens, la région d’Émilie-Romagne, dans le cadre des lignes directrices à appliquer pour les femmes en Italie, à la condition de la mammographie à partir du premier janvier prochain sera dès 45 ans et pas plus de 50 ans comme requis par les lignes directrices actuelles en soins de santé. En outre, il convient de noter également que, en raison de l’effet de la non publié les lignes directrices de 45 à 50 ans, l’examen est répété tous les ans et tous les deux ans par la suite.

\"Une mesure d’étendre dès que possible, sur tout le territoire national, – dit Pierfranco Conte, directeur de l’intégration du Département d’Oncologie et d’Hématologie de l’hôpital de l’université de Modène, le président de la Conférence – Être sensibilisés aux femmes, mais il est surtout nécessaire que les Établissements sont prêts à mettre en œuvre les orientations qui viennent de la communauté médicale et scientifique.

Nous sommes maintenant tous d’accord: le seuil devrait être de 45 ans. Et même avant, quand il y a des facteurs de risque particuliers que d’autres cas de néoplasie dans la famille\".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *