Un cliché de dire que les femmes enceintes sont assez smemorate. Un fait qui est souvent fait remarquer et qui ne semble pas trouver les commentaires, ou au moins on peut parler en termes réels, de déficits, comme indiqué. C’est ce que les chercheurs de l’Université Nationale d’australie grâce à une recherche spécifique.

Ce dernier a participé 1.241 les femmes enceintes et a, depuis, fait observer que, pas de modifications importantes se produisent qui peuvent mettre en péril la mémoire de ceux et celles qui sont enceintes. Alors, comment expliquer les fréquentes distractions, qui se produisent souvent lorsque vous êtes enceinte?

L’ensemble serait dû au fait que les femmes sur le point de devenir mères sont prises à partir de leur nouvelle condition, et de la nouvelle que la naissance d’un enfant implique. Il est facile d’être pris de pensées qui conduisent à une baisse de la concentration, qui peut obtenir dans le lieu de la typique distractions, qui ne représentent pas de quoi s’inquiéter, mais sont situés à l’intérieur d’un système de tous physiologique.

Une implication émotionnelle, ce qui n’implique pas de changements dans le cerveau qui est significatif. La plupart des tout est explicable comme un moyen de s’adapter à une nouvelle condition, et émotionnellement important.

Pour cela, nous ne pouvons parler à tout le déficit cognitif.

Nous avons donc de briser un mythe dicté par des considérations municipalités qui n’ont pas de réponse. En outre, les petits oublis font partie d’un important cadre, qui peuvent les rendre tolérable et acceptable que des éléments de toutes les activités habituelles et explicable.

Image prise à partir de: blog.donnamoderna.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *