De la santé publique gagné la confiance des Italiens. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, apparemment, une enquête spécifique menée par l’Institut de Nextplora, pour l’Observatoire de la Santé établi par UniSalute, a révélé que 64% de nos compatriotes à faire confiance au gouvernement, les hôpitaux et 76% des médecins.

Souvent demandé à quel niveau est la santé et la sécurité de notre Pays, dans chaque cas, il apparaît évident que les Italiens ont tendance à faire confiance. Un être prises en compte à cet égard des préoccupations de l’34% des Italiens a déclaré qu’elle préférerait que les établissements publics de santé privés, parce que les premiers seraient caractérisés par une meilleure efficacité. Il semble qu’une tendance, au lieu de cela, les personnes interrogées ont été déployés sur ces positions. Une tendance qui semble être confirmée par les estimations révèlent que dans les soins de santé est en croissance, le travail du médecin de famille.

Les données ressemblent plutôt à configurer une attitude opposée à celle qui concerne la figure du spécialiste. À cet égard, en fait, 80% des Italiens impliqués dans l’enquête l’a fait à envisager d’autant plus crédible que le privé spécialistes, plutôt que ceux qui font partie du service de la santé publique. Très indicatives sont les raisons pour lesquelles nos compatriotes décider d’opter pour des installations privées: le temps pour obtenir la prestation de soins médicaux. Un choix est compréhensible, si l’on considère que les listes d’attente des soins de santé impliquant parfois excessive pour les visites et les examens. Les attitudes et les idées partagées dans tout le territoire national.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *