Arrêter le virus du Vih. Et’ l’objectif que par les années, offrant aux chercheurs de partout dans le monde, mais jusqu’alors, la seule arme que nous ayons contre le Sida est la prévention. Malheureusement, il arrive à beaucoup de gens de ne pas penser que le danger de maladies sexuellement transmissibles, tout simplement parce que la télévision et les journaux cesser d’en parler pendant une certaine période de temps. Le résultat est que le virus continue de se propager, avec des données qui est certainement alarmant.

Les représentants de l’Union Européenne, l’Onu, les experts de divers secteurs et responsables du monde politique, se sont réunis en ces jours, à Bruxelles, pour assister à la \"le Vih en Europe 2007\". Très inquiétant sont les données sur la propagation du Sida communiquées à cette occasion.

Dans les six dernières années, le nombre de personnes qui ont contracté le virus du Vih est, en fait, a doublé. Il n’est pas assez, dans 50% des cas, la personne malade ignore. Le résultat est que la probabilité que vous pouvez transmettre le virus à d’autres personnes parce que vous ne sont pas conscients de leurs propres conditions de santé augmente par trois fois.

Selon les participants de la \"le Vih en Europe 2007\" diagnosti début de la thérapie et en temps opportun les deux points cruciaux pour enrayer la propagation du Sida. Environ 300 000 personnes seraient décédées au cours des dix dernières années en Europe, en raison du retard avec lequel ils ont été diagnostiqués avec le virus. En outre, selon les données d’une étude européenne, 30% des cas, il s’avère d’avoir contracté le Vih, déjà qu’il serait dû à soumettre à une thérapie antirétrovirale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *