Le diabète et le sport, le football en particulier, sont un couple de vraiment gagner: pour tous les jeunes et les diabétiques de type 1, entre les âges de 10 et 18 ans d’âge, et qui aime jouer au football, le rendez-vous à ne pas manquer est le 12 juin 2011, à Milan pour la Coppa Italia de Medtronic Diabète Junior Cup. Un tournoi dédié aux enfants touchés par le diabète de type I.

C’est un tournoi par élimination d’une équipe de 8 “petit bleu” pour représenter l’Italie lors de la Cinquième Championnat d’europe de Football pour les Jeunes atteints de Diabète de type I pour la catégorie junior (10-14 ans) et senior (15-18 ans). De Football, de divertissement, mais aussi de la santé, d’information et de sensibilisation: le championnat le point culminant sera la dernière de l’été, qui aura lieu au Stade de Bout-du-monde à Genève du 26 au 28 août. Dans le cadre magnifique de la ville suisse, les jeunes participants seront en mesure de gidersi deux jours d’un rêve, dans lequel vous pouvez vous amuser, se faire des amis et d’échanger leurs expériences sur le diabète, avec près de 200 pairs de pays européens et non européens. Pour participer, c’est simple: il suffit de s’inscrire et soumettre votre demande avant le 15 mai, sur le site www.juniorcup-diabete.it. Le défi, cependant, n’est pas seulement sur le rectangle vert du terrain de football: les garçons doivent en prendre à d’autres contraintes sur le thème de l’alimentation et de la nutrition. L’objectif de tous les jeunes diabétiques de participants n’est pas de gagner le tournoi, le véritable défi est de prouver à eux-mêmes et pour les autres que d’avoir le diabète ne vous empêche pas d’être sports et atteindre des objectifs importants.

“Cette année, en fait, les équipes seront en compétition dans un jeu de compétence, dont le thème est l’alimentation. Un gars avec le diabète, si bien soignés, peuvent exercer les mêmes activités des pairs non diabétique”, a souligné Andrea Scaramuzza, Chef de service de Diabétologie de la Clinique Pédiatrique de l’Université de Milan, à l’Hôpital Luigi Sacco et le médecin traitant de l’initiative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *