Un vaccin contre la grippe qui est valable à un niveau universel, et qu’il est capable de lutter contre l’attaque de virus quelle qu’en soit la souche. Cela pourrait être le résultat d’une recherche menée à l’Institut National de l’Allergie et des Maladies Infectieuses Bethesda”. Essais sur l’homme sera prêt d’ici à 2013.

En essence, le vaccin en question est composé de deux types de vaccins. La première utilise un vaccin dérivé d’un virus de 1999, qui pointe vers les parties qui sont généralement communs au niveau génétique des différents virus de la grippe. La seconde, au contraire, consiste en un rappel de vaccination contre la grippe saisonnière. De cette façon, le vaccin contre l’augmentation de son efficacité à partir d’une année à l’autre, tout en veillant à la fin de vaccination, en finale.

L’expérimentation de cette technique sur les animaux, a mis en évidence qu’ils étaient capables de réagir aux virus de la grippe avant de 1999 et celles qui ont suivi.

Le vaccin, les chercheurs ont développé vise essentiellement à la partie basale de l’hémagglutinine, une protéine située à la surface cellulaire des virus de la grippe qui s’attache aux cellules du corps humain, résultant de l’infection. Virus peut échapper à des anticorps parce que la protéine en question est en mesure de constamment changer de forme. Le vaccin peut procéder à la destruction de cette protéine en prévenir l’action du virus.

L’approche mise de l’avant par les chercheurs aux états-unis est vraiment très intéressant en ce sens et ouvre des perspectives qui sont vraiment importantes en termes de recherche scientifique sur l’influence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *