Qu’est-ce que le vestibolite nasale? Quels sont les symptômes, les causes et les remèdes? Le nez est l’organe du corps humain utilisés à la fonction de la respiration, de l’olfactif et fonatoria. Nombreuses sont les maladies qui l’affectent, y compris la vestibolite nasale, une infection bactérienne de la peau ou des follicules pileux, qui est souvent accompagnée par des boutons et des croûtes. Cette maladie peut rendre la respiration difficile et, dans les cas les plus graves, l’infection des follicules peut bloquer complètement les narines.

Symptômes et causes Le vestibolite nasale est caractérisé par la présence d’une infection prolongée de la muqueuse nasale, qui est souvent accompagnée par la rougeur, la sécheresse, les lésions de folliculite, et les furoncles qui forme les croûtes de la peau qui peut également causer des saignements mineurs est secondaire quand vous venez off. Selon la gravité de la maladie, les furoncles peuvent progresser à partir du vestibule, la nasale de l’extérieur. Les symptômes de cela, cependant, peut-être similaire à celle des autres nasale maladies telles que la rhinite virale, la sinusite chronique, ozena, ou la polypose nasale et des sinus. Seul le spécialiste, après l’analyse de la gravité des symptômes présents et après une vérification minutieuse, vous pouvez vérifier la présence de la bactérie responsable de la vestibolite, et il a aussi trouvé une possible infection de staphylocoque. Les soins et les remèdes naturels Le vestibolite nasale de soins en général avec un onguent antibiotique, et de la pénicilline. Le spécialiste vous recommandera le traitement le plus adapté en fonction de la gravité de la maladie.

Généralement, les médicaments sont utilisés pour utilisation extérieure comme la base de la bacitracine appliqué par voie topique pour les 8-10 jours. Il est bien de laisser le drain spontanément les furoncles présents dans la cavité nasale, comme un possible incision augmente le risque de thrombophlébite rétrograde. À cet égard, ils sont particulièrement adaptés pour les compresses d’eau chaude ou du thé à la camomille qui favorisent spontanément le drainage naturel. Également inhaler la vapeur pour aider à lutter contre la congestion nasale et le soulagement immédiat des symptômes et de plus en plus répandue. Le st. millepertuis huile et de calendula sont utilisés pour leur effet apaisant sur les muqueuses, de l’irritation ou rougeur de la peau. Faire les lavages des fosses nasales avec de l’eau physiologique aussi aide à ramollir les croûtes et de réduire le risque de survenue de saignements. Désireux de recourir à des remèdes homéopathiques, enfin, vous pouvez utiliser le Argentum, Arsenicum album, Natrum muriaticum, Pulsatilla, et Staphysagria.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *